Profiter d’un guide en ligne sur les concours de la fonction publique

concours de la fonction publique

Publié le : 11 janvier 20225 mins de lecture

La Fonction publique compte des métiers divers et variés. Certains postes ne sont ainsi accessibles qu’à la seule condition de satisfaire au préalable aux exigences du concours d’entrée. Vous trouverez dans le texte ci-dessous les principales informations concernant ces examens d’un genre particulier. Vous pourrez mieux comprendre comment tout ceci s’organise, et même vérifier si vous êtes vous-même en droit de passer ces concours.

Qui est en droit de s’inscrire ?

Il ne faudrait surtout pas croire que l’accès aux examens et concours administratifs est totalement ouvert. Il existe en effet plusieurs conditions à respecter avant de s’inscrire. Vous devez ainsi :

  • être de nationalité française depuis le 1er janvier de l’année du concours
  • disposer de l’ensemble de vos droits civiques
  • avoir satisfait aux obligations du service national ou de la journée d’appel
  • avoir un casier vierge ou, à défaut ne mentionnant pas des condamnations incompatibles avec l’exercice des futures fonctions
  • être diplômé et pouvoir le justifier
  • être apte physiquement (taille, acuité visuelle suffisante, etc.)

Vous aimeriez obtenir des informations supplémentaires concernant ces examens ? Consultez alors sans attendre davantage le site de référence www.concourspublic.fr/ ! Vous pourrez même consulter en détail les concours des années précédentes. Parfait pour commencer votre préparation au concours public, n’est-ce pas ?

Accessible dès 16 ans

Contrairement à une idée reçue, il n’est pas nécessaire d’être majeur pour se présenter à un concours de la fonction publique. Ce type d’examen reste en effet accessible à toute personne âgée d’au moins 16 ans. Cette limite n’a pas été choisie au hasard. Elle correspond à l’âge auquel il n’est pas nécessaire d’être scolarisé en français. Les candidats mineurs devront tout de même se présenter avec une autorisation écrite et signée par leurs deux parents.

Certains postes exigeront des candidats qu’ils justifient d’une première expérience réussie dans l’Administration. Des dérogations restent toujours possibles, notamment pour les publics les plus fragiles comme les chargés de famille ou pour les travailleurs handicapés par exemple.

Une organisation nationale

Même si les postes à pouvoir via les concours de la fonction administrative se situent dans une ou deux régions, l’organisation des épreuves est gérée au niveau national. D’ailleurs, vous devez prendre conscience que votre affectation ne deviendra définitive qu’une fois le concours public réussi.

Si l’examen d’entrée est organisé par plusieurs ministères, vous ne passerez qu’une seule épreuve. En cas de succès, vous serez ensuite libre de choisir la filière (et donc la carrière !) qui vous conviendra le mieux.

Deux principaux organisateurs

Concernant les organisateurs, on distingue deux grandes structures. Il revient ainsi au Centre National de la Fonction Publique (CNFPT) de prendre à sa charge le bon déroulement des :

  • examens de catégorie A pour la filière administrative
  • examens de catégorie A et B pour la filière culturelle
  • examens de catégorie A et B pour la filière police
  • examens de catégorie A et B pour la filière sportive
  • examens de catégorie A pour la filière technique
  • examens de catégorie B pour la fonction de contrôleur territorial des travaux

Les Centres De Gestion (CDG) gèrent eux :

  • les concours de catégorie A pour la filière sanitaire et sociale
  • les concours de catégorie B de la filière sanitaire et sociale
  • les concours de catégorie B de la filière technicien supérieur territorial
  • les concours de catégorie C de toutes les filières

Pour être totalement complet sur ce sujet, il convient également de préciser que certains concours sont organisés par d’autres structures en raison de leurs spécificités. C’est par exemple le cas des concours d’entrée pour devenir sapeur-pompier professionnel non-officier ou encore des postes entrant dans le giron de la fonction publique hospitalière. Les premiers seront alors gérés par les Services Départementaux d’Incendie et de Secours (SDIS) alors que les seconds seront assurés par le Centre National de Gestion des praticiens et des personnels de direction (CNG).

Chaque concours fera l’objet d’une publication au Journal Officiel ou dans un journal d’information générale à diffusion régionale.


Plan du site