Comment dresser son bilan de compétences entrepreneuriales ?

Bilan de compétences entrepreneuriales

Un bilan de compétences est destiné aux salariés qui souhaitent développer leurs savoir-faire et trouver un poste mieux adapté à leurs personnalités, à leurs expériences, à leurs besoins, etc. Mais en général, ce bilan est destiné aux futurs entrepreneurs qui souhaitent entamer un projet entrepreneurial. Les demandeurs d’emploi et les retraités peuvent également dresser ce genre de bilan. Pour le mettre en place, il y a des étapes à suivre.

Pourquoi faire un bilan ?

Tout le monde peut faire un bilan de compétences. Il permet de faire le point sur le savoir-faire. Il permet également d’identifier les points forts et les points faibles ainsi que les atouts. Ce bilan permet aussi de faire le point sur le parcours professionnel réalisé.

Il peut être réalisé dans le but de devenir un entrepreneur. Il permet également d’acquérir un savoir-faire spécifique au projet, de développer la motivation et la détermination, d’avoir un sens de l’organisation, d’être indépendant, de développer la confiance en soi et la sociabilité. Le bilan vous aidera aussi à rebondir en cas d’échec. Pour réaliser ce genre de bilan, il faut passer par un organisme de formation.

Passer par un organisme de formation certifié

Vous pouvez obtenir de l’aide pour dresser votre bilan de compétences entrepreneuriales. Pour ce faire, vous pouvez passer par un organisme de formation certifié. Il est composé d’experts. Cela permet d’accéder à un accompagnement personnalisé et permet de réussir un bilan fiable et optimal. Grâce à un organisme de formation, vous aurez la possibilité de définir votre projet professionnel, de mettre en action ce que vous avez ciblé dans l’étude de vos compétences entrepreneuriales, d’avoir la motivation, les atouts et les outils nécessaires pour réussir. Vous aurez également un accompagnement pour mener à bien un projet, pour mieux identifier ce qui vous convient le mieux, etc. En passant par un organisme de formation certifié, vous aurez aussi la possibilité d’accéder à des solutions de financements diverses.

Trois phases pour dresser le bilan

Pour dresser un bilan de compétences entrepreneuriales, vous devez suivre 3 étapes. Il y a la phase préliminaire, la phase d’investigation et la phase de conclusion. La phase préliminaire aura pour objectif de définir vos besoins. Elle est souvent divisée en plusieurs étapes. Il y a par exemple l’alignement. Elle est constituée d’une rencontre et d’une future approche. Ensuite, il y a l’inspiration. Elle vous permettra de vous inspirer d’entrepreneurs divers pour votre projet. Elle vous permettra donc d’orienter votre choix.

La phase d’investigation, quant à elle, permet d’analyser vos atouts, vos compétences, votre savoir-faire et votre expérience professionnelle. C’est aussi une phase de motivation, car elle vous permettra de vous valoriser. Grâce à cette phase, vous aurez aussi la possibilité de cibler vos orientations professionnelles, de viser les possibilités d’évolutions, etc. Elle permet aussi d’analyser les contraintes financières, familiales, d’étudier le marché et les possibilités qui s’offrent à vous.

Comme pour la phase préliminaire, la phase d’investigation peut être divisée en plusieurs étapes. Il y a l’étude du projet, la prise de connaissance du business modèle, l’analyse de la prétention, la proposition de valeur, les actions à mener, etc. La dernière phase est la phase de conclusion. Elle résume les deux phases précédentes. Elle permet de prendre connaissance des résultats du bilan et permet ensuite de mettre en place et de réaliser un projet professionnel. Cette phase peut être accompagnée par des étapes de prise de connaissance et d’apprentissages marketing, communautaires, etc. Elle permet aussi, parfois, d’apprendre à connaître les cibles et de répondre à certaines questions comme : quelle approche adopter ? Quelle stratégie choisir ? Etc.

Un bilan peut être structuré autour de 10 à 12 heures de formations. Vous serez accompagné pendant votre parcours. Les mentors et coachs seront des personnes certifiées pour une réussite optimale. Vous n’êtes pas obligé de dresser un bilan entrepreneurial. Vous pouvez aussi dresser un bilan pour améliorer votre parcours en tant que salarié.

Dans le cas où vous souhaiteriez devenir entrepreneur, le bilan vous permettra de répondre à plusieurs questions. Qu’est-ce que vous voulez entreprendre ? Quel projet choisir ? Comment faire pour vous épanouir ? Quels sont vos atouts et vos compétences ? Etc. Dans le cas où vous souhaiteriez travailler en tant que salarié, le bilan vous permettra de connaître les compétences que vous avez développées, les compétences que vous devez valoriser, le poste qui vous convient, l’environnement où vous pourrez vous épanouir, etc. Le bilan vous permettra aussi de trouver de l’aide concernant la mise en place de votre projet.

Avoir le fonds nécessaire

Pour dresser un bilan, il faut passer par des organismes de formations compétents. Le fait de passer par cette solution n’est pas gratuit, car ces organismes font appel à des experts certifiés pour vous accompagner. Toutefois, il est possible de trouver de l’aide pour avoir les fonds nécessaires. Des acteurs publics et privés divers peuvent entrer en jeu pour financer votre bilan suivant votre situation professionnelle et financière.

Il y a par exemple des bilans finançables via le CPF, le Pôle Emploi, l’OPCO, etc. Pour trouver le fonds nécessaire pour établir un bilan, l’idéal, c’est de choisir un organisme de formation disposant de plusieurs partenaires financiers. L’organisme de formation pourra ainsi vous guider vers la solution adaptée à votre situation et votre statut, et pourra vous accompagner dans les démarches administratives pour obtenir un financement.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *