Comment réussir sereinement sa reconversion professionnelle ?

Homme-qui-réfléchit-reconversion-professionnelle

Comment réussir sereinement sa reconversion professionnelle ?

De nos jours, il est de plus en plus fréquent de voir des carrières
professionnelles jalonnées de changements et autres reconversions
professionnelles. Que ce soit suite à un licenciement, à une période de
chômage, ou simplement par envie de changer d’activité, la reconversion est une
étape importante de la vie. Pour autant, c’est aussi une période marquée par le
stress et l’incertitude. En effet, après plusieurs années dans un secteur
d’activité, une personne active peut ressentir le besoin de faire autre chose
et de découvrir un nouveau métier. Ce constat est souvent le point de départ
d’une reconversion professionnelle. Par ailleurs, certaines personnes peuvent
se retrouver confrontées à un manque de travail dans leur domaine de
prédilection, et donc être contraintes de se tourner vers des milieux
pourvoyeurs d’emplois.

Mais alors, comment réussir sereinement sa reconversion
professionnelle ?

 

Réaliser un bilan de compétences

 

Pour faire le meilleur choix, il convient dans un premier
temps de réaliser un bilan de compétences. Ce dernier va effectivement vous
permettre d’évaluer vos capacités afin de vous orienter vers les secteurs
d’activité qui vous correspondent. De même, ce bilan va vous offrir une
parfaite vision de vos acquis, et de ce qu’il vous reste à apprendre pour
travailler dans un domaine en particulier. Une telle démarche doit être
réalisée auprès d’un professionnel extérieur à votre entreprise actuelle et est
éligible au compte
personnel de formation
déployé par le gouvernement. C’est par conséquent un
excellent moyen d’affiner votre projet professionnel.



Se renseigner sur le secteur
et son marché

En parallèle, vous avez tout intérêt à vous informer sur les professions qui
retiennent votre attention. Internet est à ce titre un merveilleux outil qui
vous offrira un nombre conséquent d’informations sur le métier en lui-même,
mais aussi sur le parcours à suivre ou l’état actuel du marché de l’emploi.
L’office national d’information sur les enseignements et les professions
(ONISEP) met par exemple à disposition sur son
site web
de précieux renseignements sur des centaines de métiers divers et
variés. De plus, si vous optez pour un changement radical de voie
professionnelle, il sera probablement nécessaire de vous former afin d’acquérir
les compétences nécessaires à votre nouvelle carrière. Que vous travailliez
dans le secteur privé ou public, il est possible de trouver des formations
adaptées aux professionnels souhaitant renforcer leur expertise dans un domaine
particulier.

Un organisme tel que Sciences Po Executive
Education
propose par exemple près de 200 formations pouvant s’adapter à un
emploi du temps chargé. Selon votre situation, un tel changement de carrière
peut coûter cher, que ce soit pour se former ou pour financer la période de
transition entre les deux emplois. Il est toutefois possible de vous faire
accompagner financièrement par des organismes tels que Pôle Emploi.

Enfin, quelles que soient vos envies, prévoyez un plan
alternatif dans le cas où votre projet de reconversion ne puisse pas aboutir.
C’est aussi un excellent moyen pour mettre moins de pression sur vos épaules.
En cas d’échec du plan A, il vous sera en effet possible de faire autre chose.